linkclubformationsocial-linkedinetude

Symbole de la nouvelle économie, les start-up se multiplient et proposent toujours plus d’innovations dans de nombreux secteurs d’activités. Les RH n'échappent pas à ce constat et voient fleurir de jeunes start-up RH prêtes à bouleverser les us et coutumes du secteur via des propositions et des innovations parfois étonnantes. Participez au HR Start-up Morning by ConvictionsRH et découvrez comment ces dernières peuvent vous permettre d'atteindre vos objectifs !

 

Découvrez le Starsystem par Convictions RH

ConvictionsRH vous propose de participer à un évènement exclusif pour le lancement de son initiative Startsystem et l’ouverture de ses bureaux à Lyon et Bordeaux.

L’évènement organisé en simultané à Paris, Lyon et Bordeaux vous permettra de découvrir 3 start-up RH de votre région, de découvrir comment elles ont fait évoluer les pratiques dans leur domaine et de comprendre comment elles collaborent et améliorent la performance de leurs clients.

Cliquez sur les liens ci-dessous pour accéder aux détails de chaque événements et vous inscrire dans la ville de votre choix

Paris      Bordeaux      Lyon

 

Pour aller plus loin

Point de vue

Idées forces pour améliorer le bien-être-Convictionsrh

Le bien-être au travail est un sujet complexe. Si tout le monde s’accorde à dire qu’il est plus que jamais d’actualité, il est difficile de parvenir à un consensus sur des notions aussi vastes que le sens du travail et le rôle qu’il joue dans la société. Dans un contexte économique tendu, où il est beaucoup demandé au salarié et où celui-ci est prêt à accepter beaucoup pour obtenir ou préserver son emploi, le bien-être au travail a-t-il encore sa place ? Plus que de « bonnes pratiques », voici quelques idées forces qui sont autant de pistes de réflexion destinées à ceux qui pensent que l’on ne peut parler du travail uniquement en termes de suppression et de création d’emplois, de coûts et de charges…

Point de vue

Votre entreprise a des talents, à vous de les gérer efficacement !

La mutation constante du marché de l’emploi est souvent difficile à suivre. Beaucoup d’entreprises sont obligées de naviguer à vue, et donc de procéder à des recrutements réguliers de compétences externes. Et si la solution était également à trouver dans une bonne gestion des talents internes ?

Point de vue

La GPEC, un atout fort en contexte économique tendu

Depuis la loi de cohésion sociale de 2005, les entreprises de plus de 300 salariés sont légalement tenues de négocier, tous les trois ans, la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC). Au-delà de cette obligation légale, cette GPEC peut représenter un outil puissant pour tenir le cap en période de crise. Parce que les entreprises dotées des meilleures compétences résistent mieux, parce que celles qui auront développé à l’avance les compétences nécessaires seront prêtes à l’offensive le moment venu, une GPEC bien pensée est indispensable dans un contexte économique tendu. Outil de pilotage et d’anticipation, elle implique une démarche prospective et participative qui la rend difficile à mettre en œuvre, mais lui donne tout son sens et toute son utilité.